Retour sur la soirée rencontre-témoignages-débats autour des Vocations

sur le thème : "Comment trouver l'amour de votre vie ?"

Les jeunes ont posé des questions aux différents témoins pour découvrir qui était l'amour de leur vie. Quand, où, une chanson qui leur rappelle cet amour.... ? 

 

Parmi les témoins présents il y avait :
- pour les Vocations : Sophie (laïque consacrée), soeur Christine (religieuse), père Bernard, Romain (séminariste)   
- pour le mariage : Séverine et Guillaume.
- pour la Pastorale des Familles, représentée par Florence,

 

Autour des Vocations : chacun a partagé son parcours, sa rencontre avec Dieu, les doutes et les joies de ce chemin de discernement, avant le OUI final. Tous : avec la certitude que Dieu les aime, et aidé par des rencontres, ressourcé par la prière, plongé dans la Parole de Dieu, ils ont alors donné avec confiance leur vie totale pour le suivre, dans le service aux autres (pour l'église pour le père Descarpentries, près d'élèves pour soeur Christine, près de patients pour Sophie), dans ce qui leur est donné de vivre dans chaque rencontre.

 

Séverine et Guillaume : passant par l'intermédiare d'un jeu projeté avec des réponses à choisir, permettant aux jeunes de partiper, ont voulu faire découvrir ce qui étaient important pour eux dans ce chemin de discernement de l'amour VRAI : se respecter, se découvrir, partager, s'engager librement et sincèrement dans le mariage, être sûr de ses sentiments ; le don de soi tout entier au jour du mariage, mais aussi la prière et la présence de Dieu dans leur vie.

 

Florence reliant un peu tout ce qui s'est dit, a insisté sur le fait que l'adolescence est le moment où le corps change, et qu'il faut s'accepter tel que nous sommes, être bienveillant avec soit-même, apprendre à sortir de soi, aider aussi les autres avec bienveillance à s'ouvrir, à changer, ce n'est pas toujours facile, mais c'est ainsi.

 

C'est en s'aimant soi-même qu'on peut aimer les autres, que ce soit dans une vocation particulière ou dans la vocation du mariage. Et Dieu est toujours là pour nous écouter, pour nous guider, il faut lui ouvrir notre coeur, et l'écouter à notre tour. Il a un chemin de bonheur pour chacun de nous.

 

Les jeunes enthousiastes ont participé à cette rencontre. Ils en sont repartis enchantés !

 

Article publié par Christine GAMBIER • Publié le Vendredi 21 février 2020 • 190 visites

keyboard_arrow_up