prière du jeudi pour les vocations : le Père qui m’a envoyé, lui, m’a rendu témoignage

Chant de Taizé :

Jésus le Christ, Lumière intérieure, ne laisse pas les ténèbres me parler

Jésus le Christ, Lumière intérieure donne-moi d’accueillir ton amour !

 

Évangile à méditer

de Jésus Christ selon saint Jean 5 (31-47)

En ce temps-là, Jésus disait aux Juifs :

« Si c’est moi qui me rends témoignage, mon témoignage n’est pas vrai ; c’est un autre qui me rend témoignage, et je sais que le témoignage qu’il me rend est vrai. Vous avez envoyé une délégation auprès de Jean le Baptiste, et il a rendu témoignage à la vérité. Moi, ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage, mais je parle ainsi pour que vous soyez sauvés. Jean était la lampe qui brûle et qui brille, et vous avez voulu vous réjouir un moment à sa lumière. Mais j’ai pour moi un témoignage plus grand que celui de Jean : ce sont les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir ; les œuvres mêmes que je fais témoignent que le Père m’a envoyé. Et le Père qui m’a envoyé, lui, m’a rendu témoignage. Vous n’avez jamais entendu sa voix, vous n’avez jamais vu sa face, et vous ne laissez pas sa parole demeurer en vous, puisque vous ne croyez pas en celui que le Père a envoyé.

Vous scrutez les Écritures parce que vous pensez y trouver la vie éternelle ; or, ce sont les Écritures qui me rendent témoignage, et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie ! La gloire, je ne la reçois pas des hommes ; d’ailleurs je vous connais : vous n’avez pas en vous l’amour de Dieu.  Moi, je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; qu’un autre vienne en son propre nom, celui-là, vous le recevrez ! Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique ?

Ne pensez pas que c’est moi qui vous accuserai devant le Père. Votre accusateur, c’est Moïse, en qui vous avez mis votre espérance. Si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, car c’est à mon sujet qu’il a écrit. Mais si vous ne croyez pas ses écrits, comment croirez-vous mes paroles ? »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

 

Chant de Taizé

Jésus le Christ, Lumière intérieure, ne laisse pas les ténèbres me parler

Jésus le Christ, Lumière intérieure donne-moi d’accueillir ton amour !

pour l'écouter cliquer ici 

 

Prière 

de Benoit XVI aux JMJ de Madrid 2011 :

Seigneur Jésus-Christ, Frère, Ami et Rédempteur de l’homme, regarde avec amour les jeunes et ouvre pour eux la source éternelle de Ta Miséricorde qui jaillit de Ton Cœur ouvert sur la Croix. Dociles à Ton appel, ils sont venus pour être avec Toi et T’adorer. Dans une ardente prière, je les consacre à Ton Cœur, pour que, enracinés et fondés en Toi, ils soient toujours à Toi, dans la vie comme dans la mort.

Que jamais ils ne s’éloignent de Toi !  Donne-leur un cœur semblable au Tien, doux et humble, pour qu’ils écoutent toujours Ta voix et Tes commandements, qu’ils accomplissent Ta volonté, et qu’ils soient au milieu du monde une louange de Ta gloire, afin que les hommes, en voyant leurs œuvres, rendent gloire au Père, avec qui Tu vis dans la béatitude éternelle, dans l’unité du Saint Esprit, pour les siècles des siècles.

Amen.

 

 

Article publié par Christine GAMBIER • Publié le Jeudi 04 avril 2019 • 311 visites

keyboard_arrow_up