Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

consécration définitive de Sophie

Ce dimanche 31 Octobre, à la maison du diocèse, au cours de l’Eucharistie célébrée par Monseigneur Garnier, Sophie MESTRE a prononcé sa consécration définitive au sein de la Fraternité JESUS CARITAS.

La fraternité Jesus Caritas regroupe des femmes célibataires ou veuves, de tous pays et de tous milieux, qui, tout en restant laïques, ont choisi de donner leur vie au Christ pour vivre de l’Evangile au cœur du monde, dans une vie simple, centrée sur Le Christ, ouverte à l’autre.

Les membres de la fraternité ne vivent pas ensemble mais se retrouvent, par groupe de 5 à 7, un week-end par mois et une semaine de retraite par an, pour prier, relire leur vie à la lumière de la Parole de Dieu et du message de Charles de Foucauld. Elles n’ont pas de mission prédéfinie, mais cherchent ensemble, au jour le jour, les appels de Dieu pour elles et pour le monde, chacune essayant d’y répondre au mieux, là où elle vit, dans son travail, dans des engagements d’Eglise, dans des engagements associatifs, dans les relations amicales, de quartier,…

 

Cela fait déjà presque 10 ans que Sophie chemine avec la fraternité, et, après plusieurs étapes, elle s’est engagée, cette année, par une consécration pour toute la vie.

C’est au cœur de son quotidien le plus ordinaire qu’elle continuera à vivre sa consécration par le don d’elle-même. C’est pourquoi, lors de la procession des offrandes, avec le pain et le vin, ont été apportés des objets symbolisant différents aspects de sa vie : son agenda professionnel, son carnet d’adresses, son archet, le logo de sa paroisse, les statuts de la fraternité, et enfin, une bougie rappelant que c’est dans la prière que Sophie trouve la source de son engagement.

A la fin de la célébration, dans une belle prière d’action de grâces, toutes les vocations ont été confiées  à Marie.

 

Quelques mots de Sophie :

Certains d’entre vous connaissent peut-être la célèbre prière d’abandon de Charles de Foucauld « Mon Père, je m’abandonne à Toi. Fais de moi ce qu’il te plaira… ».

Pour moi, être consacrée au Christ, c’est Lui redire cette prière chaque matin, et puis essayer d’être présente là où Il peut avoir besoin de moi pour donner de l’amour et de l’espérance, en particulier à ceux qui en manquent le plus. Actuellement, c’est surtout dans mon travail que je vis ce don de moi-même, comme orthophoniste au sein d’un quartier populaire, auprès de mes patients et de leurs familles, mais aussi auprès des jeunes collégiens et lycéens que je rencontre à l’aumônerie de l’enseignement public de Maubeuge, et puis il y a tous les imprévus de la vie et les rencontres inattendues…

Je sais que, seule, je ne peux pas grand-chose, mais, j’ai remis entre les mains du Christ tout ce que je suis, mes faiblesses, et aussi mon désir de le servir et d’aimer comme Lui, pour qu’Il vienne les habiter et les façonner à Son image. Je Lui demande la grâce de rester unie à Lui et à toute l’Eglise tous les jours de ma vie, pour participer à Son œuvre d’Amour.

 

Article publié par Père François Triquet • Publié Lundi 15 novembre 2010 • 5788 visites

Haut de page