Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Hervé répond à la Voix du Nord

Le 19 juin de l'an dernier, Hervé Desprez a été ordonné diacre à Auby. Cet après-midi, un an plus tard, Mgr Garnier, archevêque de Cambrai, par l'imposition des mains, l'ordonnera prêtre, à l'église Saint-Nicolas de Raismes.

 Un événement dans le diocèse : Hervé Desprez ordonné prêtre aujourd'hui

dimanche 20.06.2010, 05:12 - La Voix du Nord

 

 

|  PAROISSE SAINT-JEAN DU MONT D'ANZIN |

un-evenement-dans-le-diocese-herve-desp-503504 un-evenement-dans-le-diocese-herve-desp-503504  Le 19 juin de l'an dernier, Hervé Desprez a été ordonné diacre à Auby. Cet après-midi, un an plus tard, Mgr Garnier, archevêque de Cambrai, par l'imposition des mains, l'ordonnera prêtre, à l'église Saint-Nicolas de Raismes.

 

PAR VÉRONIQUE BERTIN

5538784b4e45775361314d41426e6f6f?

 

Huit cents personnes sont attendues à l'église de Raismes, cet après-midi. Un chapiteau a été installé devant l'église pour retransmettre sur écran géant l'ordination d'Hervé Desprez. L'arrivée d'un nouveau prêtre dans le diocèse, c'est forcément un événement. Pour le principal intéressé, ce n'est pas cela l'essentiel. Cet après-midi, il sera entouré par ceux qui comptent, ceux et celles, nombreux, qui vont l'aider à dire « oui » aujourd'hui mais surtout demain.

Hervé Desprez est un humaniste. Ce Douaisien (il est originaire de Lallaing) de 37 ans a eu un parcours un peu atypique pour un prêtre. Après son bac pro en communication, bureautique et secrétariat, il s'est engagé pour deux ans, à Bitche, en Moselle. À son retour du service national, il a occupé un poste de surveillant au lycée François-Rabelais de Douai. Il a pu se former à devenir aide-éducateur, « c'était l'époque des emplois jeunes ». Puis il a débuté le premier cycle du groupe de formation en monde ouvrier. « J'ai dû arrêter le travail mais pas de gaîté de coeur », se souvient-il. Puis pendant trois ans, il a été en immersion à Roubaix dans une équipe de formation en monde ouvrier. « Cela m'a permis de vivre et d'actualiser la formation reçue au séminaire », note le futur prêtre. Il a reçu l'appel en regardant les Journées mondiales de la jeunesse à Paris en 2007. « Le pape Jean-Paul II a confirmé des jeunes. J'ai ressenti le besoin de vivre la confirmation. » Lors de cette démarche, un prêtre l'a questionné sur un engagement plus profond, « je sentais bien qu'il ne fallait pas m'arrêter là ». Il a pris le temps du discernement accompagné par des laïcs et des prêtres, « ils m'ont donné le goût et cette motivation ». Ce qui lui faire dire, « aujourd'hui, ce ne sera pas mon oui mais le oui de ceux qui m'ont permis de le dire ».

À la question, quelles sont vos qualités et défauts, Hervé Desprez a du mal à répondre. « On n'a pas l'habitude de réfléchir à ce genre de chose », avance-t-il avant de glisser qu'il est « simple » et « aime rigoler ». Hervé Desprez est aussi musicien. Il était tambour d'un groupe de Lallaing. Et son hobby, ce sont les géants : « Avec un groupe de jeunes de la paroisse Saint-Vincent de Paul, on adorait aller dans les cortèges folkloriques et les carnavals. On a même réalisé un géant qui sera là pour mon ordination. Le géant permet à la paroisse d'être proche des gens et de participer à la vie municipale. » Un géant ne devrait donc pas tarder à voir le jour dans la paroisse Saint-Jean du Mont.

Sa mission de prêtre le rend « heureux ». Depuis un an qu'il est installé au presbytère d'Anzin, il essaie de montrer à ses paroissiens et aux gens qu'il croise que « pratiquer, ce n'est pas aller à la messe tous les dimanches mais pardonner, aimer, avoir un geste de solidarité, faire grandir l'autre ». Hervé Desprez a envie d'« accompagner » et de « redonner de l'espérance ». •

Ordination d'Hervé Desprez, aujourd'hui, à 15 h 30, à l'église Saint-Nicolas de Raismes. Retransmission en direct sur le site cathocambrai.com

Article publié par Père François Triquet • Publié Lundi 21 juin 2010 • 1929 visites

A voir sur d'autres sites Internet
Haut de page