Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

KT Vocations

PARLONS-EN AVEC LES ENFANTS

     

Parlons- en

  avec les enfants

 

 

  

Caté – Voc

 

        Quel beau titre !

        Associer deux services d’Eglise : celui de la catéchèse et celui des vocations pour offrir aux enfants la joie de découvrir toutes les vocations d’Eglise.

 

        Aussi nous vous invitons – si cela est possible – le mercredi 10 mai (ou un autre moment) à imaginer une animation pour votre groupe.

 

        Cette semaine-là, beaucoup d’équipes mettront de la couleur au mot « appel ».

Trop jeune pour décider, mais pas trop jeune pour en parler !

 

        Nous espérons que ces quelques moyens vous faciliteront votre animation.

 

        Merci à celles et ceux qui ont préparé ce dossier

        Avec toute notre amitié.

 

                                               Anne et Thomas,

                                               Christine Marie, Géraldine

                                               Lucile (Catéchèse), Didier (SDV)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ICONE DU BON PASTEUR

 

 

Icône signifie « image sacrée ».

 

L’iconographe récrit une parole de la Bible, ou représente un personnage important.

 

C’est pour cette raison qu’on ne peint pas une icône, mais on écrit une icône.

L’iconographe commence toujours son travail par une prière pour demander à l’Esprit Saint de  guider ses mains. C’est pour cette raison qu’une icône n’est jamais signée.

Le travail terminé, l’icône est bénie avec une prière spéciale.

 

On part d’un morceau de bois enduit de colle de peau de lapin et de plâtre.

12 couches sont nécessaires, en laissant sécher entre les couches.

 

Les couleurs sont fabriquées avec des pigments naturels mélangés avec du jaune d’œuf (liant) et du vin blanc (alcool pour éviter que l’œuf pourrisse)

 

En premier, on peint toujours les couleurs foncées (ténèbres), puis on met des lumières (résurrection)

 

L’or, matière inaltérable avec le temps représente la parole de Dieu.

L’or véritable est posé en feuille 18 carats.

 

  

 

 

  

Dans ce dossier, vous trouverez :

 

A – Une réflexion  « le rôle des catéchistes dans l’éveil des vocations » 

Mgr MARCUS

 

B – Autour de l’icône du Bon Pasteur

1)      Le texte de l’Evangile

2)      Des pistes pour raconter le Bon Pasteur

        3/4 )  Des explications pour bien lire l’icône

5)      Une icône à colorier pour les enfants

 

C – Des chiffres et des lettres :

·        Fiche 1

·        Fiche 2

·        Fiche 3

·        Fiche 4  (spéciale catéchiste)

 

D – Rencontre avec des témoins

·        Fiche avec des propositions pour préparer ces rencontres

 

E – Fiche sondage à l’intention des enfants

 

F – Une semaine de prière : un petit livret à fabriquer

·        Découper la fiche en deux

·        Faire un trou en haut à gauche

·        Relier toutes les petites fiches par une ficelle

 

G – Ecrire au Service des Vocations : Pourquoi pas ?

 

NB 1) 2 couleurs de fiche :

-         Fiches blanches pour les enfants (à photocopier)

-         Fiches de couleur pour les catéchistes

2)      Il est possible de demander

une affiche (0.40 x 0.60)  = 1 €

12 affiches                        =  10 €

 

 

 

 

 

  

DES CHIFFRES ET DES LETTRES (1)

 

 

 

A

B

C

D

E

F

G

H

I

 

 

 

 

 

 

 

11

 

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S

T

U

V

W

X

Y

Z

 

 

 

 

 

 

1

 

 

 

 

 

La phrase dite par le personnage mystère lui permis de découvrir la vocation que le Seigneur avait pour lui.
A toi de déchiffrer le message.
 
 

« 19/4/21/15/8,  22/8/12/10/17/8/24/21,  6/4/21  23/18/17

22/8/21/25/12/23/8/24/21  8/6/18/24/23/8 »

 

 

 

Va voir dans la Bible, 1er Livre de Samuel, Chapitre 3,

 

 

  

 

  

DES CHIFFRES ET DES LETTRES (3)

 

 

A

B

C

D

E

F

G

H

I

 

 

 

 

 

 

 

11

 

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S

T

U

V

W

X

Y

Z

 

 

 

 

 

 

1

 

 

 

 

Découvre le message de Jésus

 

 

« 15/4  16/18/12/22/22/18/17  8/22/23  4/5/18/17/7/4/17/23/8,  16/4/12/22  15/8/22  18/24/25/21/12/8/21/22  19/8/24  17/18/16/5/21/8/24/1 ;  19/21/12/8/3  7/18/17/6  15/8  16/4/12/23/21/8  7/8  15/4  16/18/12/22/22/18/17 

7 ’/8/17/25/18/2/8/21  7/8/22  18/24/25/21/12/8/21/22  4  22/4  16/18/12/22/22/18/17 »

 

Va voir dans la Bible Luc 10 1 à 10 

 

 

  

DES CHIFFRES ET DES LETTRES (2)

 

 

A

B

C

D

E

F

G

H

I

 

 

 

 

 

 

 

11

 

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S

T

U

V

W

X

Y

Z

 

 

 

 

 

 

1

 

 

 

 

 

Un prophète parle, écoute le !

 

 

« 25/18/12/6/12  15 ’ 4/10/17/8/4/24  7/8  7/12/8/24 »

 

A l’appel de cette parole, deux disciples suivent Jésus. Donne le nom d’un des disciples qui va trouver son frère.

Et lui, comment se nomme-t-il ?

 

Voir l’Evangile de Jean Chapitre 1 Verset 35 à 42

 

 

DES CHIFFRES ET DES LETTRES

 

Spécial catéchiste

 

 

Récit de la vocation de Samuel (1er Livre de Samuel Chapitre 3)

 

N°2 « Voici l’agneau de Dieu » Evangile selon St Jean, l’appel des premiers disciples (Chapitre 1 Verset 35 à 42)

 

 

N°3 « La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux ; priez donc le Maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson » (Luc 10 La mission des 72 disciples verset 1 à 6)

 

 

Pour lire le texte :

 

Repérer les 4 temps d’une vocation :

1)      Dieu appelle

2)      A partir d’un manque ou d’un besoin

3)      Face à l’hésitation, il donne la force

4)      Il envoie en mission, Dieu fait confiance.

 

 

Pour le mimer :

 

Repérer quels sont les personnages.

Repérer où se situe le passage du « retournement » de celui qui est appelé.

Montrer que l’appel est toujours orienté vers un peuple, une communauté.

 

 

 

Cette Icône est une Icône de Présence, qui invite simplement à la prière.

 

Le Christ porte une tunique rouge foncé (un chiton) ornée d’une bande dorée (clavus ou stichos) bande verticale portée sur l'épaule, qui décorait la tunique romaine et était réservée aux hauts dignitaires.

Ce vêtement rouge est le signe de la royauté divine du Christ.

 

Il est recouvert d’un vêtement bleu-vert, couleur d’humanité, signifiant que le Christ a revêtu la nature humaine

 

De sa face rayonne un nimbe .Cette auréole du Christ porte une inscription en grec tel que :  W O N. (participe passé du verbe « être » signifiant " le étant ", verbe d'action.) Ces trois lettres  veulent dire : « Je suis celui qui suis » Exode3,14.

 

L’auréole crucifère- porte la croix.

 

De chaque côté de l’auréole les inscriptions :

 JESUS CHRISTUS

 

 

 Le Seigneur Jésus a toujours une barbe. Cette barbe se divise en deux parties. Elles symbolisent : les deux natures du Christ en une seule personne.

 

 

 

  

FICHE TEMOIGNAGE

 

Objectif :

 

Par la rencontre d’une personne (prêtre, consacré(e), religieux(se), diacre, couple) qui a répondu à sa vocation, et qui en vit, découvrir que Dieu compte aussi sur moi.

Ce témoin est invité par le groupe ou le groupe peut se rendre chez le témoin.

 

Proposition 1 :

 

Le témoin se présente et raconte l’histoire de sa vocation. Puis, les enfants réagissent.

 

Proposition 2 :

 

Les enfants ont préparé par avance une série de questions. Le témoin y répond. (Merci de lui fournir les questions avant la rencontre)

 

Proposition 3 :

 

On choisit un mot (Ex : appel, mission, service, Eglise…). Ensemble, partant de l’expérience de chacun, on parle et on découvre comment on en vit.

 

Terminer la rencontre par un court temps de prière (inventée ou proposée)

 

NB / Merci de prendre contact avec le témoin quelques semaines avant la rencontre et lui présenter l’objectif.

 

 

                                                 Mgr Emile MARCUS

 

 

                         EVANGILE 285 EVANGILE 285  

 

DIMANCHE

 

Jésus, je le crois, tu peux tout.

je le sais, « Tu es vraiment le fils de Dieu ».

Tu es tout-puissant.

Avec cinq pains seulement,

tu nourris une grande foule.

Jésus, tu veux avoir besoins de moi.

Comme l’enfant, je veux t’offrir tout ce que j’ai.

Ce n’est presque rien…  Mais Toi, avec cela,

tu peux faire de grandes choses !

  

LUNDI

 

J’aime bien être appelé par mon nom

Seigneur, tu le sais,

cela touche mon cœur.

Je sais que je suis important pour Toi

et que tu m’aimes ;

cela me fait vivre.

  

MARDI

 

Seigneur, ta présence en moi

est force et douceur, pardon,

patience, tendresse.

Tu sais comme il est difficile pour moi

de ne pas me bagarrer,

d’être courageux,

de rendre service…

Donne-moi la force de ton pardon

et de ton amour.

  

MERCREDI

 

Notre Père, tu nous aimes tellement

que tu nous donnes ton Fils Jésus.

Apprends-moi à l’écouter,

à aimer sa Parole.

En toi, je mets ma confiance,

garde-moi fidèle.

  

JEUDI

 

Moi aussi, Jésus,

je voudrais t’accueillir.

Je sais que tu veux venir chez moi,

je t’attends

comme Zachée,

je serai tout joyeux et fier :

Viens, Seigneur Jésus. 

 

VENDREDI

 

 

Seigneur Jésus,

tu éclaires ma vie.

Guidé par toi, je suis prêt à te suivre.

mais ce n’est pas facile d’aimer

et je t’oublie souvent.

Donne-moi la force de me mettre en route

et d’aimer comme toi.

 

 SAMEDI

 

Marie,

Toi qui, toute remplie de l’Esprit Saint,

As répondu Oui à Dieu,

Toi qui nous as donné Jésus le Sauveur,

Aide-moi à écouter sa Parole,

A la garder fidèlement dans mon cœur

Et à en vivre chaque jour.

 

  

   

 

« Parle, Seigneur,Mille Images KIEFFER SYMBOLIQUES 593 Mille Images KIEFFER SYMBOLIQUES 593  

ton serviteur

écoute.

 

 

 

  

 

Aimerais-tu envoyer au Service des Vocations une prière de ton équipe de caté, (ou des prières) ou raconter ta visite à un témoin, ou simplement rédiger un petit article sur cette rencontre où vous avez parlé des vocations.

 

Tu demandes à ta (ton) catéchiste de noter son nom et son adresse (sans oublier le nom de la paroisse) et les prénoms des membres de l’équipe.

 

Cette lettre (ou ce mail) est à adresser au

 

 

 

Service diocésain des Vocations

 20 rue du Grand Fossart

59300 VALENCIENNES

Tel/Fax : 03 27 30 27 62

 

e-mail : service.vocations.cambrai@wanadoo.fr

 

           L’équipe de caté recevra un message.

 

 

FICHE  SONDAGE

 

 

1)      Quel âge as-tu ?……………………………

2)      Tu es :        une fille        un garçon        

3)      Qu’est-ce que tu aimes dans la vie ?

Ta famille                                                    Dieu                

Tes copains, copines                                   L’école           

Les rencontres au KT, scouts, MEJ, aumônerie                      

Les loisirs avec les autres                                                       

4)      Qu’est-ce qui te rend le plus heureux aujourd’hui ?

 

 

 

 

5)      Connais-tu un prêtre ?                   OUI                 NON

Comment s’appelle-t-il ?……………………………………………

Où le rencontres-tu ?………………………………………………..

 

6)      Dans la vie d’un prêtre, qu’est-ce qui te paraît le plus important ?

(tu classes ces réponses de 1 à 10)

      il est avec tout le monde                                  il fait du sport

      il rencontre les enfants et les jeunes                  il prie

      il habite ton quartier, ta ville                             il dit la messe

      il aime Jésus et veut le suivre                            il voyage

      il propose aux enfants et aux jeunes de se réunir

      il aime le sport ou la musique

 

7)      Quelles questions aimerais-tu poser au prêtre que tu connais ?

 

 

 

 

8)      Connais-tu un religieux ou une religieuse ?  OUI                 NON

9)      Dans sa vie, qu’est-ce qui te paraît le plus important ?

(tu classes ces réponse de 1 à 8)

      il/elle travaille                           il/elle est responsable du caté

      il/elle aide les gens                    il/elle prie

      il/elle est joyeux(se)                  il/elle s’occupe des autres

      il/elle aime Jésus et veut le suivre

il/elle vit avec d’autres religieux(se)

 

 

DES PISTES POUR RACONTER

L’EVANGILE DU BON PASTEUR

(Jean 10, 11-18)

 

 

Planter le décor d’un petit village environné de prés, de rivières, de collines. Plus loin, une forêt ; peut-être y a t-il des loups, là-bas ?

Dans ce village, il y a deux bergers ; bergers ? Je ne sais pas si c’est le mot exact. L’un des deux est un « enfant du pays » ; il est né ici, tout le monde le connaît depuis toujours. Il possède un troupeau de mouton ; il a vu naître chaque bête, il a donné un nom à chacune ; quand un agneau est malade, il est capable de passer la nuit avec lui pour lui tenir chaud et le rassurer. Quand une brebis met bas, il est là et c’est lui qui prendra soin de l’agneau nouveau-né dès sa naissance.

L’autre berger, c’est tout autre chose ! Il cherchait du travail dans la région et il a trouvé ici un troupeau à garder. Il n’est pas d’ici, on ne le connaît pas ; mais le jour où il est venu, un vieux fermier qui n’avait plus la force de s’occuper  lui-même de son troupeau l’a embauché. Il n’a pas l’air méchant, mais voilà, le troupeau ne lui appartient pas ; et çà change tout ; il n’a pas vu naître les agneaux, il ne les connaît pas, il ne sait même pas leurs noms ; et quand une brebis est malade, s’il a sommeil, il va dormir tranquille, comme si de rien n’était.

Quand le loup sortira de la forêt et menacera les deux troupeaux, ces bergers réagiront-ils de la même façon ?

Quels sont les loups qui menacent l’humanité ? De quoi Jésus doit-il nous protéger ?

 

Point de Repaire n° 211 Mars Avril 2006 p 36

 

 

 

 

 

 

  

 

LE ROLE DES CATECHISTES

DANS L’EVEIL DES VOCATIONS

 

 

                                               Archevêque de Toulouse

 

         C’est le Christ qui appelle, mais il ne fait rien sans nous. En toutes choses, y compris celles qui nous dépassent, il s’est lié à tout jamais à ceux qu’il appelle tendrement « les siens ». Si l’initiative de l’appel appartient à Dieu, il est tout aussi vrai que Dieu, pour appeler, se fait entendre « humainement ». Il nous faut donc mettre à la clé de notre recherche que nous n’avons rien d’autre à faire que de créer les conditions qui permettent au Christ de faire entendre, à chaque enfant, son appel. Encore faut-il le faire ! Les quelques suggestions que voici sont à explorer et à compléter.

 

 

NE PERDRE AUCUNE OCCASION DE VALORISER L’APPEL

 

 

         Montrer qu’un être humain grandit quand il répond à des appels. L’idée du libre déploiement de soi à partir de soi-même est une illusion ! Toute vie se joue sur la réponse que l’on donne à quelques appels… et parfois à un seul. La Bible et l’histoire de l’Eglise fournissent d’innombrables possibilités de faire apparaître l’appel comme composante nécessaire du déploiement spirituel des humains, de leur déploiement tout court aussi !

 

  

FAIRE DECOUVRIR JESUS ET L’EGLISE

 

         Faire découvrir Jésus comme Celui qui fait signe (nombre et diversité de ses appels dans l’Evangile) et l’Eglise comme la communauté immense de tous ceux qui lui répondent, chacun selon sa grâce.

 

 

DONNER A VOIR LES PRETRES

 

 

         Offrir aux enfants une image suffisamment claire du prêtre au sein des communautés chrétiennes et de l’Eglise entière. Il faut « donner à voir » les prêtres, ceci afin de faire apparaître la spécificité de leur mission parmi toutes les autres dont l’exercice fait le dynamisme de la vie ecclésiale. Montrer ce qui fait la nécessité du ministère presbytéral. Seul un prêtre remplace un prêtre.

 

         Pour structurer notre démarche sur ce point, un schéma ternaire s’impose :

 

2)     Tous les baptisés sont appelés à vivre en disciple de Jésus.

3)     Parmi les baptisés certains sont appelés à vivre très fort un aspect ou un autre de la vie chrétienne (la prière, la charité, la mission…). Pour s’y consacrer davantage, ils peuvent prendre des moyens adaptés (vie en communauté de religieux ou de religieuses dans une abbaye, vie en équipe apostolique en plein monde, « départ » en mission proche ou lointaine, etc..).

4)     Parmi les baptisés, Jésus en choisit quelques-uns à qui il demande de « tout quitter » pour vivre la grande

 aventure des Apôtres. Ce sont les évêques et les prêtres, avec aussi des diacres pour les aider.

 

 

 

« …il  appela ceux qu’il voulait. Ils vinrent à lui et il en établit douze pour être avec lui et pour les envoyer prêcher avec pouvoir de chasser les démons. Il établit les Douze »

Suivent leurs noms, à commencer par celui de Pierre :

Mc 3,13-19 ; cf. Mt 10, 1-4 ; Lc 6, 12-16).

 

 

FAIRE CONNAITRE DES FIGURES DE PRETRES

 

         Donner à connaître quelques grandes figures sacerdotales prises dans l’histoire de l’Eglise au fil des siècles ou à une époque déterminée, en faisant apparaître :

5)     ce que chacun de ces prêtres a apporté à l’Eglise et à la société ;

6)     comment leur témoignage fut complémentaire et comment ils ont travaillé les uns avec les autres et en Eglise ;

7)     combien ils ont été heureux et jusque dans leurs épreuves.

Semblable démarche est à faire pour les religieux et religieuses.

 

         Mettre les enfants en contact avec des « lieux vocationnels » : foyer de jeunes scolarisés proposé à ceux qui veulent étudier leur vocation, école de la foi, année de propédeutique spirituelle, séminaire, et semblables lieux où l’on se prépare à la vie consacrée.

 

 

 

 

   

 

Des enfants ou des jeunes qui sont porteurs d’un projet d’engagement dans la vie sacerdotale ou consacrée ont besoin de savoir où et comment « on devient prêtre », « sœur » ou « missionnaire ». Si l’on ne leur donne rien à voir de ces « lieux vocationnels », la réalisation de leur projet est inimaginable, ce qui leur crée une difficulté supplémentaire.

METTRE EN CONTACT AVEC DES LIEUX VOCATIONNELS

 

 

 

 

        

 

                                    

Et la prière ? Les efforts des catéchistes pour l’éveil des vocations n’auraient guère de sens s’ils ne priaient pas le « Maître de la moisson ». Jésus lui-même nous en avertit « Lc 10,2). Mais cette prière là s’impose à tous et pas seulement aux catéchistes.

 

 

(Article tiré de « Jeunes et Vocations »

                            Toute catéchèse est appel

                            N° 110 Août 2003)

 

 

 

Moi, je suis le Bon Pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.

 

 

 

CATECHESE ET VOCATIONS

N° 1  « Parle Seigneur, car ton serviteur écoute »

 

Article publié par SDV • Publié Jeudi 06 avril 2006 • 6905 visites

Haut de page